Bureau de représentation du CNRS en Asie du Sud-Est


Accueil > Actualités

13/07/18 MoU - Première filiale à l’étranger du CNRS : CNRS@CREATE à Singapour

par CNRS@ASEAN - publié le

Son objectif sera de gérer les activités de recherche franco-singapouriennes dans le cadre de l’écosystème singapourien. Un accord portant création du CNRS@CREATE a été formalisé le 13 juillet 2018 par Karin Ong, chef de mission adjointe à l’ambassade de Singapour en France, et Antoine Petit, directeur général du CNRS, en présence du ministre français de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Vidal et Singapour Ministre du Commerce et de l’Industrie Chan Chun Sing.

2018 a été déclarée Année de l’innovation France-Singapour et le CNRS renforce ses liens avec l’écosystème de recherche de Singapour en créant la filiale CNRS@CREATE. CREATE (Campus pour l’excellence de la recherche et l’entreprise technologique) est un campus international qui établit des partenariats entre les universités / instituts de recherche de Singapour et les principales institutions de recherche à l’étranger. Les chercheurs de CREATE travaillent sur des projets hautement interdisciplinaires pour relever des défis à la fois pertinents pour Singapour et d’importance mondiale.

CNRS@CREATE sera une « Société à responsabilité limitée par garantie » à but non lucrative selon la loi singapourienne. Il sera hébergé dans la tour CREATE où sont basés des chercheurs de sept universités partenaires (1) étrangères.

Le CNRS est le premier organisme de recherche à rejoindre le programme. CNRS@CREATE va permettre à l’écosystème français de participer à des projets hébergés à Singapour.

Le premier projet proposé par le CNRS s’intitule SILVER (Singapore Innovative Living Environment). Le projet prévoit de s’appuyer sur les travaux de l’unité de recherche mixte internationale IPAL (2) et sera dirigé conjointement par des chercheurs français et singapouriens. SILVER cherche à relever les défis d’une population vieillissante, défis réel à la fois à Singapour et en France, et rassemblera une expertise du CNRS en santé, sciences humaines et sociales et technologies de l’information, d’universités partenaires françaises, l’Université nationale de Singapour (NUS) et l’Université de technologie et de design de Singapour (SUTD). Ce projet impliquerait une centaine de personnes, réparties en équipes dirigées en tandem par des binômes français et singapouriens.


(1) Chercheurs de sept universités partenaires étrangères - Institut de technologie du Massachusetts (MIT), Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich), Université Berkeley de Californie (UC Berkeley), Université de Cambridge, Université technique de Munich (TUM), Université hébraïque de Jérusalem (HUJ), et Shanghai Jiao Tong University - sont co-implantés à CREATE, où ils travaillent avec des chercheurs de l’Université nationale de Singapour (NUS), de l’Université technologique de Nanyang (NTU), de la Singapore Management University (SMU) et de l’Université de Technologie de Singapour. et Design (SUTD) sur plusieurs programmes de recherche interdisciplinaires. CREATE a été créé par la National Research Foundation Singapore en 2007.

(2) Image et Pervasive Access Lab, qui regroupe le CNRS, l’Université Nationale de Singapour, l’Université Grenoble Alpes, l’Agence pour la Science, la Technologie et la Recherche (A*STAR), l’Institut Mines-Télécom et l’Université de la Sorbonne.

Campus CREATE à Singapour
Campus CREATE à Singapour
©CREATE



Contacts

CNRS Press Officer l Véronique Etienne l Tel : +33 (0)1 44 96 51 37 l veronique.etienne@cnrs.fr

Voir en ligne : Première filiale à l’étranger du CNRS : CNRS@CREATE à Singapour